sKa est éditeur, éditeur numérique, exclusivement numérique !

Pour vos tablettes, vos liseuses, vos smartphones, pour votre plaisir de lecteur de textes courts, érotiques, policiers, inclassables… Une marque de fabrique : le ton, la qualité… sKa !

Nous, on y croit ! Consacrant le principal de notre activité, et de notre plaisir à éditer, nous saisissons donc cette chance qui nous est offerte par  Internet. Cependant si nous visons le développement du numérique exclusif, nous ne concevons pas l’édition de livres numériques sans éditeur. L’auto-édition individuelle sur le Web est dans la quasi totalité des cas un leurre pour l’auteur, car cette production atomisée disparait dans le « bruit de la toile », et n’offre de surcroît aucune garantie de qualité aux lecteurs.

La petite édition (papier) vit mal.

Notre métier d’éditeur demeure inchangé pour accoucher des ouvrages, pour découvrir et promouvoir de nouveaux auteurs, c’est la logistique en aval qui a changé. Un éditeur délivré des lourdes contraintes du  marché du livre papier, vivant un rêve devenu réalité avec les nouvelles technologies qui ne connaissent actuellement que les premières années de la révolution numérique.

On peut invoquer la conjoncture, on peut déplorer une moindre appétence pour la lecture, on peut craindre l’émergence des nouvelles technologies, on peut aussi avoir peur de son ombre. Le fait est que la logistique (diffusion et distribution) et la visibilité de nos livres papier en librairie constituent notre principale difficulté.
Aujourd’hui la concurrence du livre numérique vient bouleverser le paysage éditorial. Nous sommes en train de vivre les premières années de transition, l’étoile de Gutenberg pâlit peu à peu, celle de Jobs brille de plus en plus, alors autant être acteur que spectateur.
A l’avenir, deux supports de lecture vont coexister, le support papier et le support numérique, correspondant à deux pratiques différentes de lecture en fonction des préférences des lecteurs, pouvant au demeurant utiliser alternativement les deux supports en fonction des lieux et des circonstances. En réalité, il s’agit d’une addition des possibles et non l’irrémédiable mort du papier que nous ne souhaitons pas. Les bouleversements que l’on pressent et qui sont déjà entamés doivent mobiliser l’imagination et la volonté pour concevoir le futur de la culture livresque. Nous y contribuerons.

Nous  diffusons également nos livres numériques à partir de tous les portails de téléchargement possibles. MAIS VIVE LE CIRCUIT COURT, DU PRODUCTEUR AU CONSOMMATEUR !

Je forme le vœu que vous trouviez à la lecture de nos ouvrages numériques, tout le plaisir souhaitable… plaisir qui vous ramènera vers nous dès la première lecture achevée !

Miss sKa